Montpellier
Home ] [ Montpellier ] Béziers ] Bédarieux ] Clérmont l'Hérault ]
                                              

 

Montpellier - Le sud tel qu'on l'aime

Epicentre languedocien

Située au bord de la Méditerranée, Montpellier est empreinte de l'esprit qu'y ont fait souffler les savants, médecins et penseurs venus des deux rives de "mare nostrum" pour étudier, enseigner, échanger leurs savoirs dans les domaines du droit, de la médecine, des sciences, de la philosophie. La ville est une des plus récentes de la région, elle a seulement près de mille ans. Néanmoins, deux siècles après sa création, elle devient un des principaux carrefours du commerce de la Méditerranée. Revenons sur les conditions de sa fondation pour mieux comprendre: en 985. le comte de Mauguio cède une «manse», une petite unité d'exploitation agricole, à Guilhelm. Ce dernier et ses successeurs vont bien assurer la sécurité du lieu en faisant construire une enceinte. Bien vite, une église paroissiale voit le jour. Dès le XIIe siècle, l'enseignement de la médecine est attesté. L'«universitas medicorum» est fondée et va bien vite connaître un rayonnement dans l'Europe entière. Plus tard, c'est le droit et les sciences sociales qui vont participer à la renommée de la ville. Si la ville est intellectuelle, elle ne dédaigne pas pou autant les plaisirs de la vie. François Rabelais, l'auteur de Gargantua, est venu étudier à Montpellier et on peut être sûr qu'il a bien connu les tavernes et les lieux de plaisirs de la ville...

De la cité médiévale à la capitale du Languedoc

Les changements les plus spectaculaires sont réalisés sous le règne de Louis XIV et la supervision de Richelieu. L'aménagement de la promenade sur la colline du Peyrou donne l'impulsion à une transformation de la ville qui va la libérer de son carcan médiéval. Partout se construisent d'élégants hôtels particuliers, des folies ainsi que des édifices religieux (églises Saint-Denis, des Pénitents Blancs…), militaires (construction d'un fort par Vauban…) et publics (théâtre, hôpital général...).
A la fin du XVIIème siècle, un arc de triomphe à la gloire de Louis XIV est élevé à l'entrée principale de la cité, face à la nouvelle promenade.

Une ville d'accueil

A partir de 1962, Montpellier change complètement de destin. L'arrivée massive de rapatriés d'Algérie est à l'origine d'un changement rapide de la capitale régionale qui va également connaître l'installation d'une usine IBM. On bâtit de grands quartiers périphériques et d'importants centres commerciaux, tandis que le centre historique fait l'objet d'une constante mise en valeur. En moins de dix ans, plus de 50.000 personnes vont s'installer à Montpellier. Ce rhythme ne va pas fléchir au cours des décennies suivantes. On considère que moins de 10% des Montpelliérains sont effectivement nés dans la capitale régionale. L'université, les laboratoires de recherches attirent des milliers de personnes qui s'installent ici bien souvent définitivement. Montpellier s'est affirmé comme une technopole de dimension européenne, véritable Eurocité au bord de la Méditerrannée. En moins de trente ans, Montpellier a davantage changé que durant les deux siècles précédents. Elle est passée du 25ème rang des villes françaises au 8ème rang.

Festivals au soleil

Depuis plusieurs années, Montpellier organise plusieurs festivals prestigieux. Les jardins du Château d'O accueillent au début de l'été les amateurs de théâtre pour le «Printemps des comédiens». En ville, la danse sous toutes ses formes est à l'honneur avec «Festival international Montpellier danse» et enfin, Radio France se décentralise pour le «Festival de Musique Classique» qui fait autorité au niveau international.

site internet de la ville de Montpellier
et de l'Office de tourisme

Marchés

Halles: tous les jours
Castellane (rue de la Loge); Laissac (place Alexandre Laissac); Paillade (avenue de Heidelberg): du lundi au samedi matins
Théâtre des Bouquinistes (Rue des Etuves): 3e samedi du mois
Marché aux collections (Arceaux): samedi matin
Marché aux fleurs et plantes (Espace Mosson La Paillade); mardi matin
Marché paysan (Av. Samuel Champlain près de l'église Don Bosco à Antigone) dimanche matin
Marché aux Puces (Espace Mosson La Paillade) dimanche matin
Marché d'Antigone (Place du Nombre d'OR - Antigone): mercredi matin

 

retour à la page précédente