villages
Home ] [ villages ] villes ] région ] locations ] art de vivre dans le Midi ]
                                              

activités
artisanat
patromoine historique
informations pratiques

 

Pézènes-les-Mines est un charmant village moyenâgeux regroupé autour de son beau château du XIème et XIIème siècle, où les hautes maisons se pressent les unes contre les autres, s'étageant le long de rues pentues sur un piton rocheux. Ce ne sont que petites calades, escaliers et passages couverts. Se cachant dans une jolie vallée boisée entre les collines de la région viticole de Faugères, Pézènes reste un site préservé en pleine nature: des forêts de chène-vert, des champs pleins de genêts, de thym, de menthe sauvage. Tout près du Lac du Salagou, du Cirque de Mourèze, à 200 m d’altitude, à deux pas du Caroux et de l’Espinouse, à une demi-heure de Béziers et du Canal du Midi, le pays Pézenol est écrin de verdure et de douceur. La Méditerranée toute proche apporte sa clémence aux hivers lumineux et les ardeurs de l’été.

C’est un paradis pour le visiteur qui veut quitter les grandes routes pour aller à la découverte de la faune et de la flore sauvage et à la rencontre de l’habitant qui transmet avec plaisir ses connaissances, ses souvenirs et la clef de sa qualité de vie exceptionnelle.

 
Le château féodal se trouve à l'extrémité, dominant le village construit sur la pente. A ses pieds, la rivière La Peyne va rejoindre l'Hérault à Pézenas, après avoir rempli le barrage des Olivettes à Vailhan.
Ceux qui remontaient la vallée de la Peyne à l'époque médiévale devaient éprouver une légère inquiétude quant à l'accueil qui allait leur être réservé en ce lieu où les flancs de la montagne se resserrent. D'ailleurs, bien avant d'arriver au village, les remparts courent au-devant des arrivants.
Les Montades avec le Pic de Vissou Les Montades est le hameau qui se trouve sur le plateau basaltique. Les vieilles maisons y sont construites en pierre noire. Le centre-hameau date du moyen-âge. On y trouve des puits anciens, le four communal, un pigeonnier transformé en habitation, des ruelles sous arceaux, mais aussi des maisons nouvelles qui respectent le style régional. Aux Montades, on a une vue magnifique sur les collines et le Pic de Vissou. Dans un vallon, on peut visiter la chapelle de «Notre Dame d'Ourgas» du XIIème siècle avec une remarquable statue en pierre «Vierge à l'enfant» du XIIIème siècle.
Orgues basaltiques aux Montades

La commune et ses alentours sont bien connus chez les géologues qui y trouvent des espaces géographiques délimitables - le calcaire en bancs lités du dévonien (Pézènes-les-Mines) ou les orgues basaltiques (ouest des Montades).

Cette richesse géologique, liée à l’influence des altitudes, s’ajoute au climat méditerranéen. Ainsi se compose un éventail de conditions naturelles où s’épanouissent les plantes les plus variées. Les spécialistes ont dénombré en pays d’Orb les 2/3 des espèces de la flaure francaise. La pivoine sauvage, le pin de Salzmann et bien d’autres rares ont choisi de pousser ici.

 

Il y a plein d'autres villages très intéressants dans les alentours, plus à l'ouest, par exemple, sur un plateau basaltique, souvent appelé «site volcanique», qui domine la route de Piémont reliant Bédarieux à Clermont l’Hérault, se trouve Carlencas, village à vocation agricole: premier producteur régional de pois chiches, élevage (bovins et équins), miel, pain d'épice, foie gras, canards. De nombreux sentiers pédestres et équestres aux alentours de ces villages, un parcours de santé ainsi que de nombreux vestiges historiques sont à visiter.

Histoire et Légendes

Le dolmen au lieudit «Le Puech» témoigne de la  présence d’hommes dans la commune dès le Néolithique( 8000-2000 ans av. J.-C.). 

Les Romains ont laissé leurs traces à Pézènes (pont romain derrière l’église, découverte d’un  pressoir à vin romain au Mas de Pommier en 1985).

Charlemagne aurait choisi Pézènes (d’après les récits des anciens) pour préparer une bataille  contre les Sarasin au lieudit : «Champs de  Rassemblements» et «Champs de Rencontre». La bataille aurait eu lieu à Fos où il  se trouve le lieudit «champs de Bataille».

Téjédor, le fameux bandit du début du siècle,  se serait caché par ici, au Mas de Pommier.

 

Infos pratiques:

200 habitants (les Pézénols)
Altitude : 200 m

Origine du nom:

de la rivière Peyne et des anciennes mines de bauxite, fermées aujourd'hui..

A voir:

La petite chapelle romane

Le pont romain

Le château médiéval (privé)

Notre Dame d'Ourgas aux Montades

Activités:

Promenades

Stages dans les ateliers

Pétanque...

 

Pour vos vacances agréables et tranquilles, il y a dans le village et dans ces hameaux des maisons, gîtes et de chambres d’Hôte à louer dans des différentes tailles, pour tous les goûts et tous les porte-monnaies.